Le jour où
les extraterrestres
débarquèrent

Les photographies anonymes se comptent en milliards. Une fois sorties de leurs albums, de leur tiroirs familiaux et de leur cocon de sens, elles ne seront plus jamais les mêmes. Celui qui les découvre, orphelines, au hasard d’une brocante ou d’une publication sur Internet peut alors y réinjecter une émotion et les faire siennes. Les regrouper, les mélanger selon sa sensibilité devient alors un exercice de l’esprit et des sens, de la rêverie et pourquoi pas, de l’art?

Le jour où les extraterrestres débarquèrent sur terre, tous les regards se tournèrent vers le ciel pour contempler ces étranges formes oblongues qui firent soudain vaciller nos certitudes et nos convictions. Aux quatre coins du globe, chacun porta les yeux vers une autre forme de vie, un nouveau monde venu à nous, porteur d’intentions encore indéchiffrables. De Paris à Sidney, de Kinshasa à Mexico, les regards humains se firent inquiétude, stupéfaction, interrogation. Ces regards, les voici.